Merapi Mountain Borobudur Temple bermain gamelan
Explorez l'Indonésie 
Maison » Explorez l'Indonésie » Histoire de l’Indonésie » L'époque des royaumes indianisés

L'époque des royaumes indianisés

(5e siècle - 16e siècle)

On retrouve les premières références à l'Indonésie, en particulier Java, dans les écrits du géographe Ptolémée datant du 2e siècle après Jésus-Christ. C'est à cette période qu'apparurent en Asie du Sud-Est les premières civilisations de haute culture, dont l'organisation sociale et politique, la culture, les arts étaient largement empruntés au modèle indien.



Le premier royaume connu en Indonésie est cité sur des inscriptions sur pierre rédigées vers le 5e siècle. Il s'agit du royaume Tarumanagara qui régna sur Java Ouest pendant deux siècles, avant l'émergence d'une nouvelle puissance basée à Sumatra, le royaume bouddhique de Sriwijaya. Celui-ci prospéra grâce au contrôle des échanges maritimes dans les détroits de Malacca et de la Sonde. Mais cette domination maritime ne suffisait pas et Sriwijaya manquait de terres propres à la culture du riz pour subvenir aux besoins alimentaires de sa population.

Ces terres cultivables se trouvaient à Java Centre où de nouvelles puissances apparurent au début du 8e siècle. A cette époque deux dynasties, l'une hindouiste, l'autre bouddhiste, coexistaient sur cette région fertile de Java ; en témoignent le Borobudur construit par la dynastie bouddhiste des Sailendra entre 800 et 850 et le sanctuaire shivaïte de Prambanan construit à la même époque par la dynastie hindouiste Sanjaya. Mais très vite la puissance hindouiste pris le dessus sur son voisin et régna en maître sur Java Centre jusqu'en 928. A cette date, la dynastie Sanjaya transféra son centre de pouvoir à l'est de Java, probablement suite à une énorme éruption du Merapi. Ce nouvel Etat prospéra jusqu'au 11e siècle sous le nom de royaume de Mataram, connu pour son énorme apport culturel. C'est en effet pendant cette période que furent traduit les classiques indiens en javanais.



Durant les siècles suivants plusieurs royaumes javanais se succédèrent, jusqu'à la fondation en 1294 de l'Etat Majapahit, le plus fameux des grands empires indonésiens. Grâce à une agriculture prospère et un commerce dynamique, le royaume étendit sa domination économique et repoussa ses frontières jusqu'à épouser les contours du territoire actuel de la République d'Indonésie. Son déclin s'amorça au début du 15e siècle suite à plusieurs conflits entre héritiers qui leur fit perdre la maitrise des mers au profit du sultanat musulman de Malacca. Et en 1527, le royaume Majapahit fut finalement absorbé par une autre puissance musulmane du nord de Java, le sultanat de Demak, mettant ainsi un terme à la dernière dynastie hindouiste de Java et à plus de 10 siècles d'indianisation.