Merapi Mountain Borobudur Temple bermain gamelan
Explorez l'Indonésie 
Maison » Explorez l'Indonésie » Histoire de l’Indonésie » L'islamisation de l'archipel

L'islamisation de l'archipel

(11e siècle - 16e siècle)

Si la tradition attribut la conversion de Java à l'islam aux Wali Songo, les neuf saints, l'arrivée en Indonésie de la religion de Mahomet comporte en réalité certaines zones d'ombre. Les premiers contacts avec l'islam se firent probablement dès le 8e siècle dans les ports de Sumatra et Java, où les marchands arabes faisaient escale avant de rejoindre la Chine. A cette époque les royaumes hindou-bouddhiques, très ouverts aux influences extérieures, n'exerçaient sur ces cités portuaires qu'un contrôle assez lâche, ce qui facilita l'arrivée de l'islam et les premières conversions.



Les premiers convertis étaient essentiellement des groupes de négociants soucieux d'intégrer un réseau commercial maritime en pleine expansion. A partir du 11e siècle, de nombreuses personnes suivirent, attirés par cette nouvelle religion égalitariste qui permettait d'abolir les barrières des castes et les différences ethniques. Introduit de manière pacifique par des marchands, et non par la conquête, cet islam est tolérant et respectueux des croyances qui l'ont précédé. De plus, à son arrivée en Indonésie, l'islam s'était déjà frotté à d'autres croyances ayant estompé l'orthodoxie originelle, ce qui permit une acclimatation plus douce.



C'est ainsi qu'à la fin du 13e siècle apparut à Sumatra le premier Etat islamisé d'Indonésie. Durant les deux siècles suivants les principautés musulmanes se multiplièrent dans les régions portuaires et commerçantes de l'archipel, de plus en plus autonomes par rapport aux royaumes indianisés qui concentraient leur pouvoir sur les plaines fertiles du centre-est de Java.

Cette expansion de l'islam, freinée par l'arrivée des Portugais aux Moluques au 16e siècle, se termina à Java par l'absorption des derniers vestiges de l'empire Majapahit par le sultanat de Demak. La seconde moitié du 16e siècle fut marquée par l'avènement du royaume de Mataram, qui bien que musulman avait conservé de nombreuses traditions hindouistes et animistes. Cet islam aux influences multiples reflète bien la religion pratiquée par un grand nombre d'indonésiens aujourd'hui.